Le savoir philosophique sous la guise de l'Autre

Selon le philosophe Alain Juranville, il serait légitime de poursuivre et d'amender les "pensées de l'existence" (une composante majeure de la philosophie du XXè siècle) dans le sens d'une philosophie conçue comme savoir de l'existence.

Figures de l'intersubjectivité entre Philosophie et Religion

Importer dans le champ de l'herméneutique religieuse le concept philosophique d'intersubjectivité est une opération relativement évidente, permettant de rendre compte de la dimension symbolique qui semble définir le religieux comme relation de l'humain au divin.

D'une symbiose supposée entre Raison philosophique et Révélation biblique

Dans La philosophie et l'esprit chrétien, Maurice Blondel posait les principes d'une symbiose entre la Raison philosophique et la Révélation biblique.

Révélation et Raison pratique. Sur le Judaïsme moral d'Hermann Cohen

Le concept de religion dans les limites du système philosophique (1915) et Religion de la raison tirée des sources du judaïsme (1918) : ces titres des deux ouvrages principaux de Hermann Cohen consacrés à la religion font évidemment écho au très célèbre essai kantien sur La religion dans les limites de la seule Raison.

Philosopher et interpréter. L'herméneutique protestante

Le propre d'une lecture protestante de la Bible réside dans le principe du sola scriptura, c'est-à-dire le retour à l'"Ecriture seule" conçu comme un retour aux sources.

De l'interprétation du mythe au mythe de l'interprétation

Plus qu'aucun autre le texte biblique se prête à l'interprétation. Le monothéisme s'oppose certes au polythéisme, mais pour cela il doit intégrer de nombreux apports mythiques et déjà, en quelque sorte, les interpréter.

Theoria ou les fondements du philosophico-religieux

Telle qu'elle est définie par Platon au livre VI de La République, la Theoria ne désigne pas seulement la connaissance intellectuelle des choses au moyen du discours et de la raison, mais une vision globale de la réalité qui s'assimile plutôt au Logos lui-même, en tant que présence incarnée dans l'esprit humain.

La Parole de Vie et la Vérité des Ecritures dans la philosophie de Michel Henry

La vérité des Ecritures se définit comme vérité d'une Parole. Or toute parole, en général, prétend énoncer une vérité. Cette visée-de-vérité du langage, la méthode phénoménologique l'a subordonnée à l'intentionnalité, mais plus radicalement encore à la notion de phénoménalité pure - soit l'apparaître, la manifestation, ou encore dans un langage connotant le religieux la révélation pure.

Exemple d'une structure philosophico-religieuse : Sagesse et Vie chrétienne

Comment le christianisme a t-il pu assimiler, sans doute sporadiquement mais régulièrement, la Vie chrétienne avec l'idéal de Sagesse prôné par les philosophes grecs, en reprenant à son compte l'opposition typiquement philosophique de la théorie et de la pratique ?

Variations sur Foi et Savoir

Ce texte est une libre variation à partir du livre de Jacques Derrida, Foi et Savoir (Seuil, 1996/2000).

L'illusion d'un renouveau religieux

Jusqu'à présent, il n'y avait guère que la psychanalyse pour nous entretenir d'un avenir de la religion, spécialement en terme d'illusion : Freud, comme on sait, lequel espérait une émancipation, et Lacan, qui nous en promettait à revendre.

Le catholicisme est-il une construction philosophique ?

La question paraîtra pour le moins abrupte et provocatrice : que pourrait-il arriver de pire à la religion catholique que de subir pareille réduction ?...

La Bible contre la Bible

L'anti-judaïsme de Simone Weil est bien connu et a suscité de nombreux commentaires. Rappelons d'abord ce qui le motive. La philosophe voit dans les livres historiques de l'Ancien Testament la source du totalitarisme moderne, qu'il soit religieux ou politique.